Catégories
Tips

3 astuces pour améliorer votre prononciation néerlandaise.

La prononciation néerlandaise est une étape importante à maîtriser pour parler plus naturellement. Les principales caractéristiques du néerlandais sont l’utilisation des sons gutturaux r et ui et sa variété impressionnante de voyelles avec des versions longues et courtes. Bien qu’il puisse être difficile de prononcer les sons gutturaux, rappelez-vous simplement que votre effort sera apprécié. Retrouvez 3 astuces pour améliorer votre prononciation néerlandaise.

3 astuces pour améliorer votre prononciation néerlandaise.

 

 

Écoutez du néerlandais pour améliorer votre prononciation
Cela peut sembler un peu étrange, mais c’est vraiment bien de commencer par écouter. Un bon moyen de le faire est de regarder des films ou la télévision en néerlandais avec si possible des sous-titres en néerlandais. De cette façon, vous pouvez assembler les sons avec les lettres. C’est aussi une bonne façon de commencer, car les acteurs dans les films n’ont généralement pas un accent très prononcé.
Si vous n’avez pas l’occasion de voir la télévision, la radio est une excellente alternative, que ce soit en voiture ou à vélo, il est facile de trouver un bon poste radio pour écouter quelques commentaires ou publicité entre deux musiques en néerlandais.

 

Pratiquer la conversation, la prononciation des mots
Et maintenant vient la partie la plus intéressante. Vous devez mettre la théorie en pratique. La prononciation est l’une de ces choses que vous devez pratiquer pour vous améliorer. C’est l’une des choses essentielles que font la majorité des cours. Si vous ne vivez pas avec des néerlandophones autour de vous, vous pouvez essayer de contacter des personnes en ligne. Sans vous déplacer de chez vous, vous pouvez échanger, vous exprimer et vous améliorer avec le confort intérieur.

 

Décomposer les mots
Apprendre le néerlandais peut être assez intimidant dans le meilleur des cas, mais ajoutez la longueur de certains mots et cela peut être carrément terrifiant. Certains mots néerlandais sont si longs qu’ils semblent avoir été créés à dessein pour semer la confusion chez l’apprenant. En fait, je suis convaincu que certains mots néerlandais sont si longs qu’ils déconcertent probablement aussi le néerlandophone lui-même.
Ce ne sont pas seulement les sons et les lettres qui peuvent être assez difficiles. De longs mots aussi, par exemple: verantwoordelijk (responsable). Le petit truc est de diviser ceci en plusieurs parties: ver – ant – woor- de – lijk.

Saviez-vous qu’en néerlandais, vous pouvez créer des mots en joignant des noms, ces mots sont appelés mots composés. Par exemple, studentenuitwisselingsprogramma (programme d’échange d’étudiants). Ici aussi, le moyen d’apprendre à prononcer ce mot est de diviser ces mots en partie: student(étudiant) uitwisseling(échange) programma(programme)
Prenons un autre exemple avec arbeidsongeschiktheidsverzekering. Il est superlong! Mais en le décomposant, il devient beaucoup plus facile de le prononcer: arbeid (travail), ongeschiktheid (inapte) et verzekering (assurance).

Ces mots prennent du temps, mais au final, vous êtes probablement capable de les prononcer en néerlandais courant et facilement!

 

 

En général, avoir un petit accent n’est pas un obstacle pour rendre compréhensible votre message.
Les Flamands pourraient entendre que vous n’êtes pas des Flamands. Mais n’est-ce pas le cas? Qu’il soit Hollandais ou Flamand, il existe différents accents qui permettent parfois de connaître l’origine de la personne. Les personnes vivant dans les grandes villes sont souvent démasquées lorsqu’ils se promènent dans la campagne ou autres… Donc l’accent, oui, c’est important, mais tant qu’on vous comprend et que votre accent n’est pas trop prononcé, vous n’avez pas à vous soucier de votre accent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.